contact@cabine-kbo.com +33(0)4 37 41 17 60

KBO innove et lance sa cabine climatisée pour chariots élévateurs électriques !

BLOG_CLIMATISATION ELECTRIQUE

Après plus de deux années de travail et dans le but d’améliorer les conditions de travail des caristes, KBO vous propose SA solution de cabine climatisée pour chariot élévateur électrique.

Le marché de la climatisation pour chariots élévateurs

 

Sur le marché des chariots élévateurs, les tendances évoluent très rapidement.  Il y a quelques années ce sont les chariots Gaz et Diesel qui dominaient le marché, aujourd’hui les chariots électriques représentent la majorité des ventes.

En termes de climatisation, les chariots élévateurs électriques devaient faire face à une contrainte importante : aucune climatisation n’était assez puissante et performante pour pouvoir équiper les cabines de ces engins. Les systèmes de climatisation consomment beaucoup d’énergie, ce qui engendre une consommation importante des batteries et donc un rendement plus faible.

K.B.O a su s’adapter au marché et répondre aux attentes de ses clients en développant une cabine climatisée pour chariot élévateur électrique.

La cabine climatisée pour chariots électriques K.B.O

 

Deux ans de recherches et de travail acharné ont suffi aux équipes de K.B.O pour développer une solution de cabine climatisée pour chariot élévateur électrique. Cette climatisation est réversible et s’adapte à tous types d’engins électriques allant de 48 à 80 V.

Techniquement, cette innovation se branche en Plug and Play directement à votre chariot élévateur et assure un écart de température de près de 10 degrés avec l’extérieur.

Le petit plus ? Vous avez la possibilité d’opter pour une digitalisation de votre climatisation pour faciliter son utilisation au quotidien !

Très simple à installer et à utiliser, la cabine climatisée pour chariot électrique améliore considérablement les conditions de travail des caristes en période estivale. Jusqu’à aujourd’hui la fraîcheur de la climatisation, placée derrière le cariste, dégradait les conditions de de travail du cariste et engendrait un faible rendement pour une consommation d’énergie trop importante.